Le guide de votre bien-être à domicile

Vélo fitness

La pratique du vélo : bien dans son corps et dans sa tête !

vélo fitness

© Kzenon - iStockphoto

Dans une société où le « manger / bouger » est quasiment devenu la devise nationale, nous sommes constamment en quête de l’activité physique la plus bénéfique tant sur le plan physique que psychologique.
  1. Le vélo : un atout santé
  2. Comment tirer les meilleurs bénéfices de la pratique du vélo ?

Le vélo : un atout santé

Le vélo est l’un des rares sports extrêmement complet d’un point de vue musculaire. En effet, il entretient non seulement la quasi-totalité des muscles du corps mais permet également de solliciter efficacement le muscle cardiaque et ainsi, d’améliorer le système cardio-vasculaire. Il est prouvé qu’un entrainement cardio-vasculaire de qualité permet une réduction du taux de cholestérol dans le sang et une réduction significative de la masse graisseuse. En plus, des nombreux bénéfices sur le plan physique, pratiquer régulièrement le vélo vous permettra de vous « vider la tête » et de vous sentir mieux physiquement et psychologiquement.

Comment tirer les meilleurs bénéfices de la pratique du vélo ?

Pour optimiser votre entraînement, il sera question de mettre en place des séances d’une durée minimum de 30 minutes. A titre d’exemple, pour une personne pesant 60 kilogrammes, 30 minutes de vélo à allure modérée, permettent de brûler environ 220 calories. Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue que ce sport développe davantage la puissance des muscles des membres inférieurs. A pratiquer avec modération ou en complément d’une autre activité, pour obtenir un silhouette équilibrée. Pour une perte de poids et de masse graisseuse, il sera bien évidemment nécessaire d’accompagner cette activité physique de repas équilibrés.

Contre-indications à la pratique du vélo

Enfin, la pratique du vélo est à proscrire en cas de fragilité des membres inférieurs ou du dos. Elle est également très fortement déconseillée aux personnes qui ont des soucis d’articulations. Contrairement à d’autres activités sportives, il est cependant aisé d’adapter sa pratique à son âge, sa corpulence ou divers problèmes de santé. Pour ce faire, il suffit de choisir le bon équipement et de l’utiliser à bon escient (réglages, durée des séances…).